Bienvenue sur vins et terroirs

On entend souvent « vin de terroir » ou terroir, mais qu’est-ce réellement ? Le terroir renvoie souvent à un espace renfermant différentes caractéristiques telles que le climat, le paysage, la topographie, la biodiversité sans oublier le sol. Il tient compte de la région, des différents éléments naturels la caractérisant, des pratiques et du savoir-faire des producteurs. En d’autres termes, il intègre donc tous les éléments donnant à un vin son identité. D’ailleurs, c’est par le biais de cette notion de terroir que les AOC (Appellations d’Origine Contrôlée) et AOP (Appellations d’Origine Protégée) ont pu voir le jour et être fondées. En effet, compte tenu de leur personnalité, de leur individualité, tous les vins AOC et AOP peuvent être considérés comme faisant partie des vins de terroir

Un vin de terroir : un produit de très bonne qualité

On observe depuis plusieurs années une prise de conscience des populations occidentales relative au « bien manger » par opposition aux denrées industrielles. Ainsi, bénéficiant de cette mouvance, les produits du terroir incluant naturellement les vins de terroir font face à un fort intérêt des consommateurs et à une demande croissante. Les produits et vins du terroir bénéficient d’une très bonne image auprès du grand public et sont souvent synonymes de qualité dans l’inconscient des clients.

Concernant les vins, leur qualité dépend en grande partie de la qualité de raisins utilisés, il y a donc un impact direct entre les caractéristiques d’un terroir et les qualités gustatives du raisin et donc du vin qui en seront issus. Les vins de terroir nécessitent des sols, méthodes de culture et traitements spécifiques, c’est pour cette raison qu’ils ne sont pas produits en grande quantité, bien qu’ils soient fortement sollicités. Il faut dire que ce produit de terroir, avec son goût authentique, sous-entend de longs travaux, mais a fait de nombreux adeptes et devance de loin les vins industriels. Pour reconnaître la qualité d’un bon vin, il faut alors connaître plusieurs critères et non pas juste se contenter du visuel ou de la marque. Ce type de vins peut aussi se reconnaître à travers son prix. En effet, il faut savoir que le prix d’un vin authentique ou vin de terroir n’est guère semblable à celui d’un vin industriel.

Le terroir : un déterminant essentiel pour la qualité des vins

Pour qualifier un vin d’excellent, il est important de tenir compte de nombreux paramètres tels le terroir, l’origine géographique ou encore de la maturité des raisins. Il faut toutefois remarquer que le terroir n’est pas juste le terrain viticole, mais on peut y inclure également différents facteurs comme le lieu géographique, le climat, l’exposition, le sol et sous-sols, les cépages voire les facteurs humains. Ces différents facteurs favorisent la typicité du vin. Pour avoir un vin de terroir, ces nombreux facteurs sont étudiés, c’est pourquoi il s’agit du meilleur vin tant sur l’identité que sur l’origine.

En tout cas, la majorité des vins français comme les vins Cabernet Sauvignon, le Vin rouge Intense Cahors ou le vin Bergerac ou le vin rouge Merlot sont qualifiés des vins de terroir  géographique. Ils s’accordent bien avec leur nom qui est à la fois spécifique et typique. Ce type de vin est donc assez rare. Par ailleurs, les dégustateurs ou les œnologues peuvent facilement reconnaître un vin par son terroir. Ils peuvent savoir s’il respecte bien son origine juste par la connaissance de ce dernier.

L’existence de paramètres influençant le terroir et la qualité des vins

Le nom de « vins de terroir » n’est pas posé n’importe comment. Eh oui ! Le terroir contribue à la typicité d’un vin. C’est grâce à lui qu’un vin a son identité, que son origine peut se reconnaître. Il faut savoir que les viticulteurs en France, et même, dans d’autres pays, aiment se vanter de leur terroir et n’hésitent pas à y faire allusion afin de vanter la qualité et le naturel de leurs vins. Cependant, derrière ce terme « terroir », il y a plusieurs éléments l’influençant. On peut principalement retrouver les paramètres suivants qui vont avoir un impact important sur les critères représentatifs du terroir d’un vin :

  • Le temps et le climat
En parlant du temps, il s’agit surtout de l’ensoleillement. Le rayonnement solaire apporte surtout des polyphénols et de l’arôme. Il offre donc une bonne maturation aux vignes. En outre, pour la température, elle doit offrir suffisamment de chaleur et de pluie pour permettre une bonne maturité des raisins. Ils peuvent favoriser la qualité organoleptique d’un vin. Outre la chaleur et la pluie, le vent est également un élément primordial influençant le terroir et la qualité des vins. Il joue le rôle de protecteur et de régulateur.

  • L’alimentation en eau
Tout comme pour le corps humain, une vigne a besoin d’eau pour s’épanouir. D’ailleurs, une alimentation régulière d’eau contribue à la qualité des vendanges. Il faut remarquer que chaque terroir possède ses propres caractéristiques concernant l’eau disponible pour les vignes.

  • Les expositions
Le raisin comme la plupart des fruits est extrêmement dépendant de la qualité d’ensoleillement dont il va bénéficier. Ainsi, selon la situation des vignes sur des sols plats ou sur des versants fortement inclinés, l’exposition va jouer un rôle majeur sur le bon développement du fruit et les qualités viticoles qu’il pourra présenter. Il n’est pas rare de constater une forte dévaluation de la qualité d’un raisin selon l’exposition du coteau sur lequel il a poussé. Ainsi, 2 coteaux proches de quelques mètres peuvent présenter des potentiels qualitatifs radicalement différents.

  • L’altitude.
En plus de son impact climatique, l’altitude va présenter de grandes différences sur la qualité et la richesse des sols, elle impacte donc directement la qualité d’un raisin et donc du vin qui en découle.