Quelles sont les étapes à suivre pour investir dans le vin ?

L’investissement dans le vin est l’un des marchés les plus avantagés et les plus rentables qui soient. Avec une demande excédant le marché et une certaine indépendance par rapport au au marché boursier mondial, cet actif tangible à caractère exceptionnel attire de plus en plus les investisseurs ainsi que les consommateurs qui apprécient les nombreuses qualités d’un bon vin ! Mais comme c’est un investissement qui porte ses fruits sur le long terme, il est important d’en connaitre les formalités afin de maximiser vos chances de faire des bénéfices. Découvrez dans cet article les étapes à suivre pour investir dans le vin !

En quoi consiste l’investissement dans le vin ?

Investir dans le vin, c’est tout simplement acheter un certains nombre de bouteilles que vous stockerez jusqu’à ce qu’elles atteignent leur maturité optimale afin de pouvoir les revendre à un prix beaucoup plus élevé à l’avenir !

Il est bien connu que le vin se bonifie avec le temps ! Plus il prend de l’âge, meilleur est son goût et plus sa valeur augmente ! C’est là toute la particularité et en même temps tout le risque de l’investissement dans le vin.

Parmi les avantages les plus intéressants du vin :

  • L’exonération totale : en effet, lorsque une bouteille de vin atteint 22 ans de détention dans les espaces de stockage, elle est totalement exonérée d’impôts.
  • La demande est beaucoup plus forte que l’offre : de faibles quantités de vin de qualités sont produite par rapport à la demande qui ne cesse d’accroître !
  • Investir dans le vin est une façon de diversifier votre portefeuille : encore une fois, le caractère rare de cet actif tangible le rend très bénéfique au portefeuille de l’investisseur !
  • Faibles risques : en effet, grâce à toutes les qualités de l’investissement dans le vin, il devient un marché à faible risque de pertes de bénéfices et le rend très différent des investissements dit ” traditionnels ” .
cepage noir

Quelles sont les étapes à suivre pour investir dans le vin ?

Comme tout investissement, c’est un saut dans l’inconnu ! S’investir est toujours un risque, mais il est possible d’en limiter les aléas en s’informant et en s’organisant de manière à vous préparer aux imprévus et de savoir saisir les opportunités qui s’offrent à vous. Il est donc important de faire vos recherches et de vous organiser avant de faire le grand saut !

Si vous voulez investir dans le vin et que vous ne savez pas encore où donner de la tête, voici les quelques étapes à suivre qui vous permettront de réduire les risques de manière considérable et d’accroître vos chance de réussir dans l’investissement viticole :

  • Faites vos recherches : il est important que vous soyez bien informé sur le marché viticole afin de savoir identifier les opportunités qui s’offrent à vous ! Approfondissez vos connaissances sur le domaine viticole et référez vous aux analystes et experts pour connaitre les tendances du marché viticole. Prêtez également attention aux échanges et aux enchères, il existe de nombreux outils en ligne qui vous aident à vous faire une idée et vous orienter dans votre investissement.
  • Établissez votre budget : avant d’investir, il est nécessaire pour tout investisseur de savoir combien il peut se permettre de dépenser ( et combien il peut risquer de perdre ! ). Les avis divergent à ce sujet, et cela dépend de chaque investisseur, mais il serait prudent de commencer par chercher à diversifier votre portefeuille en investissant dans différents millésimes et dans des vins provenant de différents endroits.
  • Choisissez votre méthode de stockage : le lieu et la manière avec laquelle vous stockerez votre vin constitue une étape absolument cruciale dans votre investissement viticole. Il est important de bien conserver vos bouteilles de vins si vous voulez vous assurez qu’elles se vendront au prix fort à l’avenir. Il y a deux façon de faire, soit vous décidez de stocker votre vin vous même si vous êtes assez informés sur le sujet. Vous pouvez le faire chez vous ou en louant un endroit adapté ; Vous devrez respecter les normes de température d’humidité, d’exposition à la lumière et le protéger de tout choc ou secousse. Soit vous décidez d’opter pour une option relativement plus coûteuse en faisant appel aux services des professionnels du stockage de vin qui vous garantissent une protection optimale de votre vin. Assurez vous de choisir une installation réputée qui a déjà fait ses preuves par le passé pour limiter les risques.
  • Choisissez là où vous vendrez votre vin : généralement, les investisseurs optent pour les enchères pour vendre leur vin.