Apprendre à déguster le vin : comment faire ?

Pour apprendre à déguster le vin comme les connaisseurs, il faut beaucoup d’entraînements pour arriver à différencier les divers arômes assez subtils de cette boisson. Des connaisseurs pourraient vous donner quelques ficelles pour débuter votre apprentissage de la dégustation du vin. Bien que ce soit assez relatif, ça dépend de la perception et de l’expérience de chacun. Dans cet article, nous allons voir comment on déguste un vin et où pouvoir apprendre à le déguster.

Que signifie déguster un vin ?

La dégustation d’un vin est avant tout l’aptitude de nos sens à reconnaître les fines sensations que dégage le vin dans son reflet, son odeur et son goût. Chaque vin est unique par son cépage, son terroir, son climat, sa vinification, sa conservation et sa mise en bouteille. Il est le résultat de tout un processus faisant intervenir plusieurs paramètres.

Ce n’est pas uniquement du raisin et de l’alcool. C’est un savoir-faire propre à chaque producteur et à chaque domaine. Rien que pour le déguster, les perceptions ne sont pas les mêmes en fonction de l’environnement immédiat. Les connaisseurs et experts préconisent une température ambiante assez modérée de 18 à 20 °C.

La pièce ou l’espace ne devrait pas contenir de teintes trop foncées et vives pour ne pas fausser nos sens. Mais plutôt une couleur neutre et claire comme le blanc. Les odeurs devront être limitées pour laisser place à la dégustation. C’est bien une affaire de fines perceptions qui ne devraient pas être faussées par l’environnement.

Ensuite, les verres, les plus indiqués sont les verres œnologiques. Il est, de coutume chez les connaisseurs, d’utiliser un verre unique pour les dégustations pour avoir un point de référence identique.

Comment déguster un vin ?

Nous avons parlé de l’environnement immédiat lors des dégustations qui sera le plus neutre possible. Le verre devrait être le même pour avoir un même point de comparaison. La dégustation est une expérience personnelle et chacun n’a pas les mêmes facultés ou le même vécu pour avoir les mêmes sensations. Vous pouvez aimer un vin que d’autres ne pourront pas forcément apprécier.

L’appellation, l’origine et la conservation du vin sont bien des paramètres importants vis-à-vis d’un vin. Le verre sera rempli au tiers pour permettre de mieux visualiser la texture et le du vin. On commencera par bien scruter la boisson. Un arrière blanc sera idéal pour mieux percevoir son reflet, le voile qu’il laisse sur le verre en l’inclinant. La viscosité peut renseigner sur sa composition.

Arrive le second banc de test du produit : l’odorat. Pour le fameux premier nez, on sentira le vin sans le faire bouger dans le verre. C’est pour savoir si à son état immobile, il dégage des arômes. Par la suite, on pourra passer au deuxième nez qui consiste à faire bouger le vin sur les parois du verre. La forme du verre à vin est conçue pour garder au mieux ses senteurs. Ensuite, vient la dégustation.

Quel est l’endroit adapté pour apprendre à déguster ?

La dégustation, comme déjà précisé, doit de préférence se passer dans un environnement assez neutre. Pour éviter, autant que possible, que des paramètres parasites n’influencent nos sensations et nos perceptions. Pas de couleurs vives et une température dans les 20 °C.

Pour une formation un plus poussée sur la dégustation du vin, on peut s’orienter pour une petite formation professionnelle dont les cursus sont animés par des connaisseurs et des experts dans le domaine. Le stage en question sera axé initialement sur un bagage théorique pour connaître les différents vins, leurs origines et les phases de productions.

Viendra ensuite la phase tant recherchée de dégustation. Vous pourrez apprendre les trois phases de la dégustation. C’est la phase dite pratique de la formation. C’est un bon point de départ pour ceux qui souhaitent devenir de fins connaisseurs de vin. Ce stage s’articulera sur une formation de base, c’est-à-dire théorique et ensuite un stage pratique. Le stage pratique permettra de vous aider pour développer la perception et de reconnaître les goûts et les senteurs les plus subtiles.

Nous allons résumer comment apprendre à déguster le vin :

  • Beaucoup d’entraînement ;
  • Environnement neutre ;
  • Ressources internet ;
  • Stage professionnel.